Les éditeurs par réseau linguistique

Éditions Papyrus Afrique

BP 19472 Dakar
Sénégal
Sénégal
Tél : +221 33 837 38 82

Responsable : Seydou Nourou NDIAYE
envoyer un courriel

Éditions Papyrus Afrique est une maison d’édition francophone, publiant principalement en langues africaines. Elles se fixent comme mission le développement d’une littérature moderne en langues nationales. Depuis sa création en 1996, elles œuvrent dans cette mission et ont à leur actif plus de 130 ouvrages publiés dans les langues de l’Ouest africain. Disposant d’un large lectorat dans la sous-région et dans la diaspora en Europe et aux U.S.A, les Éditions Papyrus Afrique publient également un mensuel d’informations générales en wolof et pulaar Lasli/Njëlbéen.
Les Éditions Papyrus Afrique fondées et dirigées par Seydou Nourou NDIAYE, ont été lauréates du Prix Alioune Diop pour la promotion de l’édition en Afrique en 2002. Elles ont été aussi les premières à obtenir le Prix national pour la promotion de l’édition au Sénégal en 2005.
Son directeur, Seydou Nourou NDIAYE a été élevé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République du Sénégal en 2003.

Un viatique pour l’éternité : Hommage à Ousmane Sembène

Sada NIANG ; Samba GADJIGO

« Un viatique pour l’éternité : Hommage à Ousmane Sembène » est une œuvre collective de vingt et un intellectuels de divers horizons qui rendent hommage, chacun à sa manière, à Ousmane Sembène, le romancier et le père du cinéma sénégalais, décédé en juin 2007.
« Une force de la nature, un intellectuel nourri à la misère des usines et des ports ». Ce livre, est un ensemble de textes qui, chacun, explore une dimension méconnue de celui qui est devenu une figure importante de la littérature et du cinéma sénégalais. Les singularités de son itinéraire et la force de ses convictions, font de Sembène une référence.
Parmi les contributeurs de ce livre, nous avons les professeurs Sheila PETTY de l’Université de Regina ; David MURPHY de l’Université Sterling de Grande Bretagne ; Boubacar Boris DIOP, écrivain ; Fréderic IVOR CASE de l’Université de Toronto, le distributeur de films africains aux USA, Daniel TALBOT, Gustave SORGHO, l’acteur Burkinabé, Tahar CHARIA… L’ouvrage est dirigé par Sada NIANG et Samba GADJIGO, le biographe officiel de Ousmane Sembène.

224 pages ; 14 x 21 cm ; ISBN : 978-2-914135-19-1

Doomi Golo

Boubacar Boris DIOP

« Doomi Golo » est un roman écrit en wolof. C’est un long monologue de Ngiraan Fay découpé en sept livres. Ngiraan, un vieux de soixante-dix ans, sentant sa mort toute proche, repense intensément à son petit-fils Badu Taal qui réside à l’étranger depuis quelques années.
Le roman est avant tout la chronique d’une famille sur plusieurs générations, qui évoque aussi le père de Badu Taal, Asan Taal footballeur émigré en France qui y a vécu dans la débauche et le dénuement. Le récit commence le jour où on apprend sa mort à Marseille. Sa dépouille mortelle est accompagnée à Dakar par une certaine Yaasin Njaay qu’il avait épousée à l’étranger à l’insu de tout le monde. Les nouveaux venus sont vite rattrapés par des histoires anciennes.
Ngiraan Fay, le narrateur, laisse le fil de la mémoire se dévider mais meurt avant la fin de son histoire. Celle-ci restera- t - elle suspendue dans le vide ? Non, car son ami Aali Këbooy prend le relais du récit en vertu d’un pacte secret. Assassiné plusieurs fois, il renait sans cesse plus vigoureux, plus véhément et sarcastique. Avec lui, Doomi Golo devient une fable politique charriant les plus lointaines douleurs de son peuple…

282 pages ; 13 x 21 cm ; ISBN : 978-2-914135-14-6

Sawru Ganndal

Professeur Aboubacry MOUSSA LAM

La connaissance est le personnage central de ce roman en pulaar dont la portée équivaut à une œuvre de recherche classique.
Le noir a pendant longtemps fait l’objet d’un regard peu valorisant. Ce sort va pousser Ganndal (la connaissance) a démêler l’écheveau. Il va faire découvrir au noir qu’il est à l’origine des premières conquêtes : État, écriture, religion… Alors, les échafaudages, laborieusement construits contre lui autour des questions telles que celle de la place de la femme et celle de l’enfant, les droits de l’individu au regard de ceux du groupe, tombent.
Ce roman est un raccourci extraordinaire qui permet d’accéder à certains aspects de l’histoire de l’humanité pour tout lecteur capable de lire la langue pulaar dans le texte. Ce roman est retenu pour être traduit en français et dans d’autres langues africaines.

Son auteur, le Professeur Aboubacry MOUSSA LAM, est professeur titulaire à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Cet égyptologue qui a été l’assistant de feu Cheikh Anta DIOP en est à son troisième ouvrage édité aux Éditions Papyrus Afrique.

208 pages ; 13 X 21 cm ; ISBN : 978-2-914135-13-9

 

page précédente

Alliance internationale des éditeurs indépendants - 38, rue Saint-Sabin - 75011 Paris - France