Terres solidaires

La collection « Terres solidaires » est née en 2007, pour favoriser la circulation de la littérature africaine dans l’espace francophone. Les maisons d’édition qui participent à la collection sont basées en Afrique subsaharienne et en Afrique du Nord. Initialement créée pour rééditer des textes écrits par des auteurs africains édités en France, et les rendre, grâce au processus des coéditions solidaires, accessibles auprès du lectorat africain, elle est désormais ouverte à la réédition de textes parus en premier lieu au catalogue de maisons d’édition africaine. C’est le cas de Munyal, les larmes de la patience, de Djaïli Amadou Amal, 13e titre de la collection, originairement édité en 2017 par les éditions Proximité basées à Yaoundé, au Cameroun.

Les éditrices et éditeurs sélectionnent les textes, et échangent tout au long des étapes du processus éditorial. Le principe d’un prix public de vente adapté au pouvoir d’achat des lecteurs (en moyenne 3 500 FCFA, soit 5 euros) continue d’être l’un des principes piliers.

La collection est soutenue depuis ses débuts par l’Organisation internationale de la Francophonie. Elle est coordonnée par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.

Titres publiés dans la collection « Terres solidaires » :

2006 :

2008 :

2009 :

  • Kaveena, Boubacar Boris Diop (Philippe Rey pour la version originale, France) ;
  • Jazz et vin de palme, Emmanuel Dongala (Hachette International pour la version originale, France)

2011 :

2013 :

2016 :

2017 :

2019 :

  • Munyal, les larmes de la patience, Djaïli Amadou Amal (éditions Proximité pour la version originale, Cameroun / prix Orange du livre en Afrique)
{#ENV{titre},#SELF,sujet}