L’Alliance

Présentation et orientations

« Le livre équitable »

Le label « Le livre équitable » est attribué par l’Alliance à des ouvrages publiés dans le cadre d’accords éditoriaux internationaux respectueux des spécificités de chacun : les coéditions solidaires. Ces coéditions solidaires permettent de mutualiser les coûts liés à la réalisation intellectuelle et physique d’un livre et faire ainsi des économies d’échelle ; d’échanger des savoir-faire professionnels et une expérience commune, tout en respectant le contexte culturel et l’identité des éditeurs ; de diffuser plus largement les ouvrages en ajustant les prix pour chaque zone géographique ou en uniformisant les prix sur une même zone de commercialisation.

Partager l'article

Fair speech

La notion d’équité d’expression (Fair speech) complète celle de liberté d’expression (Free speech). Dans un contexte de concentration des médias, les pouvoirs dominants (qu’ils soient politiques, économiques, religieux, idéologiques, etc.) sont en effet les plus représentés et les plus entendus. Le Fair speech défend ainsi un accès équitable à l’expression (par exemple pour les femmes, les groupes historiquement marginalisés, etc.), permettant une réelle diversité des voix. Cette notion a été créée par Betty McLellan dans Unspeakable (Spinifex Press, 2010, Australie), et promue par Susan Hawthorne dans Bibliodiversity : A Manifesto for Independent Publishing (Spinifex Press, 2014, Australie).

Partager l'article

Les Déclarations de 2003, 2005 et 2007

La Déclaration de Dakar (décembre 2003) est le texte fondateur de l’Alliance et acte la naissance de l’association. La Déclaration de Guadalajara (octobre 2005) est le fruit d’une rencontre tenue au Mexique, réunissant des éditeurs indépendants du monde latin.
La Déclaration internationale des éditeurs indépendants pour la protection et la promotion de la bibliodiversité (juillet 2007) a été rédigée et signée par les 70 éditeurs présents aux Assises internationales de l’édition indépendante tenues à Paris en 2007.
Ces trois textes, ainsi que la Déclaration internationale des éditrices et éditeurs indépendants de 2014, marquent l’histoire de l’Alliance – ils sont la mémoire et le présent de l’engagement des éditeurs indépendants, leurs textes politiques.

Partager l'article

Présentation

L’Alliance internationale des éditeurs indépendants est un collectif professionnel qui réunit plus de 800 maisons d’édition indépendantes présentes dans 60 pays dans le monde. Créée sous forme d’association en 2002, elle s’articule en 6 réseaux linguistiques (anglophone, arabophone, francophone, hispanophone, lusophone et persanophone) et en groupes thématiques. Les membres de l’Alliance sont des maisons d’édition et des collectifs d’éditeur·rices nationaux.
L’ensemble des activités de l’Alliance tendent à promouvoir et à faire vivre la bibliodiversité (la diversité culturelle appliquée au monde du livre).

Dans le cadre de ses missions, l’Alliance a ainsi créé un Observatoire de la bibliodiversité, qui rassemble les recherches, analyses et outils produits au sein de l’Alliance, à destination des professionnel·les et des pouvoirs publics. L’Observatoire a pour objectifs d’évaluer et de renforcer la bibliodiversité dans les différentes régions du monde.
Par ailleurs, l’Alliance organise et anime des rencontres professionnelles internationales et des ateliers thématiques (par exemple sur l’édition jeunesse, sur le numérique…) permettant aux éditeur·rices indépendant·es de différents continents d’échanger et d’initier des collaborations. Ces rencontres favorisent le renforcement des capacités par l’échange entre pairs, dimension développée notamment autour de l’édition numérique dans le cadre du Labo numérique. L’Alliance soutient enfin des projets éditoriaux internationaux (coéditions solidaires, traductions, cessions de droits…), pour une plus grande circulation des textes et un accès aux livres le plus équitable possible pour les lecteur·rices.

Une présentation de l’Alliance par Clémence Hedde, membre de l’équipe permanente entre 2010 et 2020, en vidéo !

Partager l'article

Dates clés de l’Alliance

• Rencontre de Gijón (Espagne), 2000 (à l’initiative de 4 éditeurs hispanophones, en réaction à l’irruption de multinationales espagnoles en Amérique latine)
• Création par un petit groupe d’éditeurs et par Étienne Galliand – ancien directeur et salarié de l’association – du projet de l’Alliance, 2001
• Rencontre de Paris (France), 2001 (à quelques jours de la Déclaration universelle sur la diversité culturelle de l’UNESCO)
• Création de l’association de loi 1901 « Alliance des éditeurs indépendants, pour une autre mondialisation » (siège social situé à Paris), 2002
• Rencontre de Dakar (Sénégal), 2003 (Déclaration des éditeurs indépendants et solidaires)
• Rencontre de Guadalajara (Mexique), 2005 (Déclaration des éditeurs indépendants du monde latin)
• Assises internationales de l’édition indépendante à Paris (France), 2007 (Déclaration internationale des éditeurs indépendants pour la protection et la promotion de la bibliodiversité)
• Changement de nom de l’association, qui devient Alliance internationale des éditeurs indépendants, 2008
• Création du Comité international des éditeurs indépendants (CIEI), 2009
• Assises internationales de l’édition indépendante – ateliers préparatoires et rencontre de clôture au Cap (Afrique du Sud), 2012-2014 (Déclaration internationale des éditeurs et éditrices indépendants, pour faire vivre et renforcer ensemble la bibliodiversité et 80 recommandations & outils en faveur de la bibliodiversité)
• Création de l’Observatoire de la bibliodiversité, 2016
Cartographie des politiques publiques du livre en Afrique et en Amérique latine, 2020
• Assises internationales de l’édition indépendante de Pampelune-Iruñea, 2021 (Déclaration de Pampelune-Iruñea « Pour une édition indépendante décoloniale, écologique, féministe, libre, sociale et solidaire »)
Guide des bonnes pratiques, 2022

Partager l'article

1 | 2

Activités

Statement Protesting the Cancellation of Adania Shibli’s Award Ceremony by the Frankfurt Book Fair, October 2023

Decades of Israeli occupation and settler colonialism on Palestinian land reached new heights with the recent IDF attacks on Gaza. As per this writing, more than 2,200 Palestinians have died (including 724 children) and more than 1 million Gazans have been ordered to evacuate the north.

In the midst of this grave humanitarian crisis, it is very important to give voice to the opressed through all mediums of expressions, including books and literature. Ironically, the Frankfurt Book Fair —as the biggest annual book fair in the world— has done the opposite. The awarding ceremony for Palestinian author Adania Shibli, whose novel Minor Detail was to receive 2023 Literaturpreis, was cancelled unilaterally by the Fair, in their decision to “make Jewish and Israeli voices especially visible at the book fair” and to “stand with complete solidarity on the side of Israel”.

This one-sideness is unacceptable, as the Frankfurt Book Fair should be a free and impartial forum to open dialogues and debates without violence. We, publishers from International Alliance of Independent Publishers, condemn the Frankfurt Book Fair’s decision to cancel the award ceremony for Adania Shibli, and demand that Palestinian voices be given the same visibility and respect as other voices at the Fair.

Signatories
This list is not exhaustive (and is updated as and when necessary)

Nouri Abid, Med Ali (Tunisia)
Sandra Abrano, Bandeirola (Brazil)
Tomaz Adour, Vermelho Marinho (Brazil)
Marwan Adwan, Mamdouh Adwan Publishing (Syria-UAE)
Ronny Agustinus, Marjin Kiri (Indonesia)
Cauê Ameni, Autonomia Literária and Jacobin Brazil (Brazil)
Ibrahima Aya, Éditions Tombouctou (Mali)
Clô Barcellos, Libretos (Brazil)
Flávia Bonfim, Movimento Contínuo (Brazil)
Jorge Breogan, Sundermann (Brazil)
Sebastian Budgen, Verso Books (United Kingdom)
Barbara Caretta-Debays, Écosociété (Quebec / Canada)
João Carneiro, Tomo (Brazil)
Chiara Cazzato, Tempesta editore (Italia)
Haroldo Ceravolo, Alameda (Brazil)
Indira Chandrasekhar, Tulika Books (India)
Layla Chaouni, Le Fennec (Morocco)
Reza Chavoshi, Dena books (Netherlands)
Sergio Covelli, EPUBBoo (Italia)
Amanda Crocker, Between the lines (Canada)
Élisabeth Daldoul, elyzad (Tunisia)
Róisín Davis, Haymarket Books (United States)
Héctor Dinsmann, Libros de la Araucaria (Argentina)
Serge Dontchueng Kouam, Presses universitaires d’Afrique (Cameroon)
Éric Dusabimana, Bakame (Rwanda)
Mohamed El-Baaly, Sefsafa Publishing (Egypt)
Fatma El Boudy, Elain Publishing (Egypt)
Yara El-Ghadban, Mémoire d’encrier (Quebec / Canada)
Luiz Fernando Emediato, Geração (Brazil)
Whaner Endo, W4 Editora (Brazil)
Letícia Esteban, Gato Sueco (Spain)
Zygmunt Antoni Filipecki Jr., Mauad (Brazil)
Corinne Fleury, Atelier des nomades (Mauritius / France)
Pedro Fonseca, Âyiné (Brazil)
Fernando Diego Garcia, Libros del Zorro Rojo (Spain)
Germán Gacio Baquiola, Editores independientes de Ecuador (Ecuador)
Pauline Gagnon, Écosociété (Quebec / Canada)
Müge Gursoy Sökmen, Metis Publishers (Turkey)
Daniela Gutfreund, Lugar de ler (Brazil)
Samar Haddad, Atlas Publishing (Syria)
Susan Hawthorne, Spinifex Press (Australia)
Selma Hellal / Sofiane Hadjajd, Editions Barzakh (Algeria)
Colleen Higgs, Modjaji Books (South Africa)
Ivana Jinkings, Boitempo (Brazil)
Hassan Khalil, Al Farabi (Lebanon)
Renate Klein, Spinifex Press (Australia)
Elisa Labanca, Buckfast Edizioni (Italia)
Alessandro Labonia, CSA (Italia)
Daniel Louzada, Da Vinci (Brazil)
Adriana Maciel, Numa (Brazil)
Stella Magliani-Belkacem, La Fabrique (France)
Lizandra Magon, Jandaíra (Brazil)
Alexandre Martins Fontes, WMF Martins Fontes (Brazil)
Maria Beatriz Medina, Banco del livro (Venezuela)
Daniela Mena, GAM (Italia)
Ione Meloni Nassar, Mercuryo Jovem (Brazil)
Raquel Menezes, Oficina Raquel (Brazil)
Ritu Menon, Women Unlimited (India)
Lilah Mercader, Éditions Dent-de-lion (Canada)
Anita Molino, Il leone verde (Italia)
Rosana MontÁlverne, Aletria (Brazil)
Nabil Mroueh, Al Intishar Al Arabi (Lebanon)
Francisca Muñoz Méndez, Editoriales de Chile (Chile)
David Murray, Écosociété (Quebec / Canada)
Renata Nakano, Quindim (Brazil)
Maira Nassif, Relicário (Brazil)
Denise Natale, Papagaio (Brazil)
Carla Oliveira, Orfeu Negro (Portugal)
Maria Osório, Babel (Colombia)
Safaa Ouali, Le Fennec (Morocco)
Marco Paganini, AltreVoci (Italia)
Mary Lou Paris, Terceiro Nome (Brazil)
Simone Paulino, Nós and Nossa (Brazil, France)
Dieulermesson PetitFrère, LEGS Édition (Haiti)
Mirline Pierre, LEGS Édition (Haiti)
Dolores Prades, Instituto Emília (Brazil)
Naiara Raggiotti, Carochinha (Brazil)
Marie Michèle Razafinstlama, Jeunes malgaches (Madagascar)
Anahita Redisiu, Forough Verlag (Germany)
Rodney Saint-Éloi, Mémoire d’encrier (Quebec / Canada)
Kenza Sefrioui, En toutes lettres (Morocco)
Alfonso Serrano, La Oveja Roja (Spain)
Abdulai Sila, Ku Si Mon Editora (Guinea Bissau)
Paulo Slachevsky, LOM ediciones (Chile)
Aliou Sow, Éditions Ganndal (Guinea)
Simón Vásquez, Verso Libros (Spain)
Catia Ventura, Ventura Edizioni (Italia)
Marisol Vera, Editorial Cuarto Propio (Chile)
Miguel Villafuerte, Editorial Blanca (Ecuador)
Cristina Warth, Pallas Editora (Brazil)
Mariana Warth, Pallas Editora (Brazil)
Riccardo Zanello, Tempesta editore (Italia)
Habib Zoghbi, La Maison du livre (Tunisia)
Rosa Maria Zuccherato, Nova Alexandria (Brazil)

Partager l'article

Babelica (20-22 septembre 2023), c’est par ici !

Babelica, le salon international de l’édition indépendante, est en ligne !

Plus de 85 maisons d’édition de 40 pays sont à retrouver dans l’espace « Publishers » ; une diversité de titres (en sciences humaines et sociales, littérature, jeunesse…) dans une multitude de langues sont à découvrir dans l’espace « Books » ; 22 événements sont à suivre entre le 20 et 22 septembre depuis la plateforme Babelica (voir « Program »).

Ne manquez pas le marché des droits, qui se tient le 21 septembre 2023 à 16h00 (UTC+2) : à cette occasion, des maisons d’édition indépendantes membres de l’Alliance présenteront 1 à 2 titres de leur catalogue aux personnes présentes. Ce marché des droits est ouvert à toutes et tous.

Rendez-vous le 20 septembre dès 10h00 (UTC+2) pour l’ouverture de Babelica !

Partager l'article

Unidad versus el 1%. Rompiendo ilusiones, sembrando libertad

Auteur(s) : Vandana Shiva ; Kartikey Shiva ; Rodolfo Lastra Muela (trad.)
Pays de parution : Argentine, Bolivie, Chili, Colombie
Langue(s) : espagnol

En Amérique latine, Unidad versus el 1% est coédité simultanément par Econautas Editorial (Argentine), LOM ediciones (Chili), Editorial Mate (Argentine), Plural Editores (Bolivie) et Taller de Edición Rocca (Colombie).
Pour la traduction © Editorial Popular, S. A., Madrid, 2019.

La version originale de ce livre a été publiée en 2018 sous le titre Oneness vs. the 1% par Women Unlimited en Inde (en coédition avec Spinifex en Australie et New Internationalist au Royaume-Uni).

Retrouvez ici l’interview de Vandana Shiva à l’occasion du lancement de la coédition latino-américaine du livre, le 19 juin 2021.

ISBN Argentine (Econautas Editorial) : 978-987-46301-9-3
JPEG - 1.2 Mo

ISBN Chili (LOM ediciones) : 978-956-00-1379-8
JPEG - 537.5 ko

ISBN Argentine (Editorial Mate) : 978-987-9199-29-x
JPEG - 698.4 ko

Partager l'article

Babelica, 20-22 septembre 2023, en ligne : découvrez le programme !

Babelica, le salon international de l’édition indépendante, en ligne, aura lieu du 20 au 22 septembre prochain - le 21 septembre étant la Journée internationale de la bibliodiversité !

Babelica, c’est un projet inédit et unique au service de la bibliodiversité, conçu et animé par l’Alliance internationale des éditeurs indépendants.

Découvrez ici le programme de Babelica !

Babelica est un lieu de découverte, de partage, de rencontres et d’expérimentations de l’édition indépendante internationale ; un espace conçu par les éditeur·rices indépendant·es, artisans de la bibliodiversité. Babelica est une invitation à se perdre, s’étonner, se questionner ; une invitation à imaginer d’autres possibles.

Babelica est un salon du livre dédié à la production éditoriale des maisons d’édition indépendantes pour faire connaître et entendre des voix plurielles, pour promouvoir la diversité et la créativité. Babelica propose une sélection de titres parmi la multitude de livres publiés par les maisons d’édition indépendantes.
Le Salon du livre Babelica est disponible en ligne toute l’année, à partir du 20 septembre 2023 jusqu’à la prochaine édition de Babelica, en 2024.

Babelica est également un espace de débats, d’échanges, de discussions entre acteur·rices professionnel·les, universitaires, lecteur·rices, curieux·ses… Les tables rondes, discussions, lectures proposées en 2023 sont à l’initiative des éditeur·rices membres et/ou proches de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, qui ont conçu le programme de Babelica (voir programme).
Pour (ré)écouter les tables rondes de l’édition 2022 de Babelica, c’est ici.

Babelica propose un marché des droits : rendez-vous le 21 septembre pour le marché des droits en littérature et sciences humaines et sociales, opportunité pour les éditeur·rices de présenter des titres de leur catalogue aux professionnel·les présent·es.
En dehors de cette rencontre, vous pouvez contacter directement les maisons d’édition depuis la plateforme Babelica si vous êtes intéressé·es pour acheter et/ou vendre des droits.

Babelica est enfin un lieu d’échanges de savoir-faire et de pratiques, un lieu d’expérimentations : des ateliers sont ainsi prévus à partir d’octobre 2023 en complément des discussions et tables rondes, pour approfondir et développer des thèmes en petits groupes de travail (numérique, découvrabilité, intelligence artificielle, écologie du livre…).

Pour cette deuxième édition, la plateforme de Babelica a été totalement repensée et rénovée pour en limiter son empreinte environnementale ; elle sera dévoilée en septembre prochain.

Babelica bénéficie du soutien de l’Agence française de développement (AFD Campus) et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Partager l'article

Solidarité avec les professionnel·les du livre au Niger, 19 juin 2023

Les libraires, éditeurs et éditrices du Niger, associé·es et indépendant·es, aussi membres de l’Association internationale des libraires francophones (AILF), de l’Association d’éditeurs d’Afrique francophone subsaharienne, de Madagascar et de l’Ile Maurice (Afrilivres) et de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants (AIEI) constatent avec regret, l’attribution d’un marché public passé par entente directe pour l’acquisition de manuels scolaires et de guides (mathématiques et français) du niveau secondaire pour un montant de sept cent vingt-sept millions quatre cent soixante-trois mille trente-trois (727 463 033) Francs CFA Hors Taxes, avec pour attributaire provisoire HACHETTE LIVRE INTERNATIONAL (EDICEF) - voir ici.

L’ensemble des collectifs professionnels (association des professionnels au Niger, AILF, AIEI, Afrilivres), représentant près de 1 000 maisons d’édition et librairies à l’échelle internationale sont solidaires des professionnels du livre au Niger et dénonce le procédé d’achat négocié gré à gré avec un fournisseur qui non seulement viole les règles communes de transparence des appels d’offres mais exprime un déni du rôle des libraires et éditeurs nationaux.

L’ensemble des collectifs professionnels déplore qu’une fois de plus la chaîne locale du livre ne soit pas respectée. L’ensemble des collectifs professionnels souligne la responsabilité évidente des parties prenantes des marchés – éditeurs ou diffuseurs, pouvoirs publics locaux.

L’incohérence de telles pratiques est manifeste au vu des déclarations de bienveillance et de soutien aux librairies et maisons d’édition francophones qui se sont traduites notamment par la signature de la Charte sur les usages commerciaux et logistiques. Malheureusement, ces contradictions ne sont pas rares au sein des instances décisionnelles des grands groupes d’édition.

L’ensemble des collectifs signataires de ce communiqué rappelle aux pouvoirs publics et aux grands groupes éditoriaux que la prédation des marchés scolaires par des groupes étrangers est un frein majeur au développement d’un écosystème du livre dans les pays et assèche l’économie locale. L’attribution des marchés du livre scolaire aux maisons d’édition locales et la vente de livres scolaires par les librairies locales est vitale pour l’ensemble de la filière du livre – et plus largement pour la préservation et le renforcement de la bibliodiversité.

Partager l'article

Tehran Book Fair, Uncensored, Europe et Amérique du Nord, du 4 mai au 6 juin 2023

La 7e édition du Salon du livre de Téhéran, non censuré, se tiendra du 4 mai au 6 juin prochain, dans 17 villes européennes et américaines. L’objectif du salon est de donner la possibilité aux auteur·rices et éditeur·rices qui seraient censuré·es ou interdit·es en Iran de s’exprimer librement et de présenter leurs œuvres.

Toutes les informations sont à retrouver ici.

Partager l'article

« L’édition indépendante : espace de rencontres, de solidarité et d’actions conjointes en Amérique latine », table ronde, Foire du livre de Buenos Aires, 27 avril 2023

Plusieurs maisons d’édition indépendantes latino-américaines se retrouveront pour la 47e édition de la Foire du livre de Buenos Aires (27 avril - 15 mai 2023), dont la ville invitée d’honneur cette année est Santiago de Chile.

Le collectif Editoriales de Chile et l’Alliance organisent à cette occasion une table ronde le 27 avril à 12h00 (heure d’Argentine) : « L’édition indépendante : espace de rencontres, de solidarité et d’actions conjointes en Amérique latine », avec la participation de Maria-Paz Morales (Dudo Ediciones / Editoriales de Chile), Germán Gacio Baquiola (Corredor Sur Editores / Editores independientes de Ecuador) et Andrés Bracony (Tinta Limón, Argentine), modérée par Paulo Slachevsky (LOM Ediciones / coordinateur du réseau hispanophone de l’Alliance).

En savoir plus : Feria del Libro Buenos Aires

Partager l'article

Atelier sur les outils de promotion et la création de communautés de lecteur·rices et focus sur les coéditions solidaires, SILA, Abidjan (Côte d’Ivoire), 9-13 mai 2023

Dans le cadre du Salon international du livre d’Abidjan (SILA), l’Alliance organise un atelier professionnel à destination d’une quinzaine de maisons d’édition d’Afrique francophone. L’atelier, animé par Tchonté Silué, abordera les thèmes suivants : création et animation d’une communauté de lecteur·rices, utilisation des réseaux sociaux, création de contenu audiovisuel (vidéos, podcasts), animation d’un club de lecture.
Une foire aux projets permettra par ailleurs aux éditeur·rices de présenter leur catalogue dans l’optique de projets de cessions de droits et/ou de coéditions. Un temps d’échanges de savoir-faire et d’expériences sur les coéditions solidaires accompagnera cette foire aux projets.

Ces rencontres, organisées grâce au soutien de la Fondation Orange et de l’Organisation internationale de la Francophonie, réuniront les finalistes du Prix Orange du Livre en Afrique (POLA) et une dizaine de maisons d’édition d’Afrique francophone membres de l’Alliance. Le POLA sera décerné lors du SILA.
Voir toutes les activités du SILA ici.

Voir le programme des rencontres organisées par l’Alliance ici :

Partager l'article

Programme d’actions 2023 de l’Alliance

Parmi les projets phares de l’Alliance en 2023 :

Observatoire de la bibliodiversité
• Groupes de travail thématiques de l’Observatoire de la bibliodiversité (écologie du livre, numérique, liberté d’éditer et politiques publiques du livre)
• Alimentation et actualisation du Guide des bonnes pratiques
• Développement d’un logo/label illustrant les principes du Guide des bonnes pratiques
• Publication du prochain numéro de la revue Bibliodiversité « Transmissions et renouvellement. Comment pérenniser les entreprises du livre ? » (mars 2023)

Ateliers et rencontres
• Ateliers (format virtuel) des groupes thématiques de l’Observatoire (en continu sur l’année)
• Formation in situ dans le cadre du SILA d’Abidjan (mai 2023)

Visibilité et promotion de l’édition indépendante
Babelica, deuxième édition : salon international de l’édition indépendante en ligne, rencontres et débats, webinaires (septembre 2023)
Tehran Book Fair, Uncensored (date à confirmer)

Partenariats éditoriaux solidaires
• Foires aux projets de littérature, sciences humaines et sociales et jeunesse au sein des groupes par affinité de catalogues (en continu sur l’année)
• Coéditions solidaires panafricaines des 16e et 17e titres de la collection « Terres solidaires » : Bel abîme de Yamen Manai (publié par les éditions elyzad en Tunisie) et Vautours enchantés de Yamba Elie Ouédraogo (publié par les éditions Sankofa & Gurli au Burkina Faso)
• Coédition du beau-livre de calligraphie de l’artiste syrien Mouneer Alshaarani au sein du réseau arabophone de l’Alliance
Terra Viva. My life in a Biodiversity of Movements de Vandana Shiva (publié par les éditions Women Unlimited en Inde, en coédition avec Spinifex, Australie) : traductions et coéditions dans différentes langues à travers les réseaux de l’Alliance

Lire l’ensemble du programme 2023 de l’Alliance ici !

Partager l'article

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 37

Gouvernance

Laurence HUGUES

Suite à des études à l’IUT Métiers du Livre d’Aix en Provence, Laurence HUGUES a suivi une licence de Lettres modernes à Trois-Rivières au Québec, puis un Master Commercialisation des produits de l’édition à Paris 13-Villetaneuse. Après plusieurs séjours professionnels en Afrique de l’Ouest, elle rejoint l’équipe de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants en 2007. En juillet 2009, Étienne GALLIAND, fondateur et jusqu’alors directeur de l’Alliance lui transmet la direction de l’association.

Partager l'article

Mariam PELLICER

Mariam PELLICER a suivi un cursus à l’Institut d’Études Politiques de Toulouse (spécialisation sur la lutte contre les discriminations et les politiques d’égalité de genre), après un échange académique au Chili, où elle a étudié entre autres la sociologie du genre. Mariam a fait ses premières expériences professionnelles au sein de l’International Alliance of Women à Athènes, puis à la Fondation des Femmes à Paris.

Depuis son arrivée à l’Alliance en janvier 2020, Mariam est en charge de l’animation des réseaux hispanophone et lusophone, de la coordination de l’Observatoire de la bibliodiversité et du pôle plaidoyer de l’Alliance.

Partager l'article

Camille CLOAREC

Après un master de recherche en Littérature française à la Sorbonne Nouvelle, Camille CLOAREC a travaillé à la Maison de la Poésie à Nantes, puis a été coordinatrice de la vie littéraire au Ciclic (centre du livre, du cinéma et de la culture numérique pour la région Centre-Val de Loire), avant d’être chargée de la promotion du livre et du débat d’idées à l’Ambassade de France au Canada. En 2019, Camille a commencé à apprendre le télougou (langue indienne) à l’Inalco.
Camille rejoint l’équipe de l’Alliance en juillet 2020 ; elle est notamment en charge de l’animation du réseau francophone et des projets de coéditions et de traductions au sein de l’Alliance.

Partager l'article

Laura AUFRERE, présidente

Laura Aufrère a étudié les sciences politiques et a travaillé pendant dix dans le secteur culturel, dont cinq ans en tant que coordinatrice de l’union représentant, en France, les initiatives de spectacle vivant/enregistré et des arts visuels se reconnaissant de l’économie sociale et solidaire (UFISC). Elle est maintenant doctorante (CEPN – Paris 13), et travaille sur les dynamiques d’économie sociale et solidaire et des communs dans le secteur culturel (collectifs et initiatives en communs, processus de coopération, gouvernance, protection sociale, modèles sociaux de solidarité, modèles économiques, etc). Elle a rejoint le Bureau de l’Alliance en 2016, et est présidente de l’association depuis 2020.

Partager l'article

Luc PINHAS, vice-président

Vice-président de l’Alliance depuis l’Assemblée générale du 20 juin 2011, Luc Pinhas, ancien élève à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, est docteur en Sciences de la Communication et Maître de conférences à l’Université Paris 13-Villetaneuse. Il est actuellement responsable du Master « Commercialisation du livre ».

Partager l'article

Thierry QUINQUETON, trésorier

Thierry Quinqueton a une longue expérience du milieu éditorial et du dialogue interculturel. Il a été directeur littéraire des éditions Desclée De Brouwer (France) de 1991 à 1999, puis directeur du Centre culturel français de Khartoum de 2000 à 2004. Après 4 années au ministère des Affaires étrangères (division de l’écrit et des médiathèques), il a dirigé de mai 2009 à juillet 2013 le réseau de médiathèques de l’agglomération de Châtellerault, puis de 2013 à 2017 le Bureau du livre de l’Ambassade de France à Beyrouth, au Liban.
Thierry Quinqueton poursuit enfin des recherches sur l’imbrication de l’économie marchande, des politiques publiques et des aspects non monétaires dans l’économie du livre (droit et développement de l’économie sociale et solidaire - université de Poitiers). Auteur de Que ferait Saul Alinsky ? (DDB, 2011), il a été Président de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants de 2006 à 2013.

Partager l'article

Et aussi...

De 2002 à 2009, Étienne GALLIAND (fondateur de l’Alliance) a dirigé l’association. Il a ensuite créé la structure Double ponctuation, avec laquelle l’Alliance collabore régulièrement. Double Ponctuation est entre autres coéditeur de la revue Bibliodiversity.

Alexandre TIPHAGNE rejoint l’Alliance de 2002 à 2007, en charge notamment des coéditions et des réseaux lusophone et hispanophone. De décembre 2012 à avril 2014, Alexandre a été chef adjoint du Cabinet de la Ministre de la Culture et de la Communication et conseiller technique en charge du livre, puis chef de Cabinet. Il est actuellement collaborateur parlementaire d’Aurélie Filippetti à l’Assemblée nationale.

Thomas WEISS a travaillé à l’Alliance entre 2003 et 2006 en tant que logisticien, administrateur et webmestre. Il a également coordonné des coéditions des réseaux anglophone et arabophone. En 2007, il devient consultant et développeur web indépendant et travaille principalement pour la fondation Charles Léopold Mayer, Exemole Sarl et l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance. En 2013, il rejoint un groupe informatique français, Netapsys Conseil, en tant que directeur de pôle. Il est actuellement consultant à OCTO Technology.

Entre 2008 et 2010, Nathalie CARRÉ a apporté son expertise sur les collections de coéditions solidaires « Terres solidaires » et « Terres d’écritures ». Nathalie continue d’animer le Comité de lecture de la collection « Terres solidaires ». Elle est aujourd’hui professeur de swahili à l’Inalco.

Sonbol REGNAULT-BAHMANYAR a participé à l’aventure de l’Alliance de 2010 à 2012, en développant le groupe d’éditeurs persanophones de l’association. Sonbol est aujourd’hui en Iran, où elle projette d’ouvrir une pâtisserie française.

Matthieu JOULIN a rejoint l’équipe de l’Alliance en 2011, après avoir obtenu un Master Langues, littératures et civilisations hispano-américaines à Bordeaux, et un Master Commercialisation du livre à Paris 13-Villetaneuse. Entre 2011 et 2019, Matthieu était en charge de l’animation des réseaux hispanophone et lusophone de l’Alliance, du Labo numérique, et de plusieurs recherches et analyses de l’Observatoire de la bibliodiversité.

Clémence HEDDE a travaillé 10 ans à l’Alliance, entre 2010 et 2020. Après un double cursus Géographie / Métiers du livre, en France et au Royaume-Uni, et des expériences dans différentes maisons d’édition (Autrement, La Découverte, Phaidon), Clémence a été responsable de programmes au sein de l’Alliance, plus spécifiquement en charge de l’animation du réseau francophone et du groupe d’éditeurs de littérature jeunesse, de la coordination de coéditions internationales, de l’organisation de rencontres et d’ateliers, ainsi que du suivi d’études dans le cadre de l’Observatoire de la bibliodiversité. Elle est maintenant coordinatrice littéraire au Ciclic, l’agence régionale du Centre Val de Loire pour le livre, l’image et la culture numérique.

Partager l'article

David ELOY, membre du Bureau

Journaliste engagé sur les questions de solidarité internationale, de développement durable et de droits humains, David Eloy a cofondé, en 2005, Altermondes, un média porté par les acteurs de la société civile, dont il a assumé la responsabilité de rédacteur en chef jusqu’en 2016. Il avait précédemment occupé des fonctions de chargés de mission dans plusieurs ONG de solidarité internationale, dont le Centre de recherche et d’information pour le développement (CRID), Peuples Solidaires – Action Aid France et l’Association internationale de techniciens, experts et chercheurs (Aitec).

Partager l'article

Jérôme CHEVRIER, membre du Bureau

Jérôme Chevrier travaille depuis 20 ans dans le secteur du livre et de la lecture. Bibliothécaire, il a travaillé à la Bibliothèque nationale de France, au ministère de la Culture, au Centre national du livre, à l’Institut français d’Afrique du Sud. Il a été chargé de médiation culturelle à la Bibliothèque publique d’information du Centre Pompidou. Il est actuellement attaché culturel responsable du pôle Livre à l’Ambassade de France à Londres.
Il a rejoint le Bureau de l’Alliance en juillet 2021.

Partager l'article

1 | 2 | 3

{#ENV{titre},#SELF,sujet}